GBM n°99 PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 03 Janvier 2012 12:27

Le sommaire du numéro 99 de la revue Histoire de guerre, blindés et matériels est annoncé. Comme d'habitude, cela promet de bons moments de lecture. Vivement qu'il arrive, que l'on commence 2012 en beauté !

Au sommaire :

  • Produire le char de la Victoire, par François Vauvillier

Comment les industriels français se sont organisés en 1917 pour assurer les fabrications du char Renault FT, et combien chacun des quatre contractants (Renault, Berliet, Schneider/Somua et Delaunay-Belleville) a produit précisément de chars en 1918-1919, ces aspects totalement inédits de la question sont mis au jour dans cette étude puisée, comme toujours dans GBM, aux sources directes. En 14 pages, 22 photos, 5 profils au 1/35 en couleurs et un plan d’époque.

  • Le 2e GRCA, à la pointe du 1er corps d’armée, par Frédéric Guidicelli et Erik Barbanson

Cette unité entièrement motorisée, forte de trois escadrons motocyclistes et d’un escadron de mitrailleuses et canons — partiellement équipé de Traction avant Citroën, fonce le 10 mai 1940 jusqu’aux Pays-Bas avant de recevoir, une semaine plus tard, la périlleuse mission de couvrir la Somme après la percée allemande. En 10 pages, 19 photos, un profil de Traction au 1/35, une mise en couleurs de Terrot VATT, organigramme et insigne.

  • L’obusier de 105 C modèle 1934 Schneider, par Eric Denis

Équipant en 1940 cinq groupes (60 pièces au total), ce matériel injustement méconnu a eu le redoutable honneur d’avoir été engagé en nombre (deux groupes) à Stonne, tandis que deux autres groupes faisaient partie de la 1re DCr ; c’est dire s’il s’agit d’une pièce d’artillerie méritant toute l’attention que l’auteur lui réserve. En 6 pages, 8 photos d'époque, un profil d’attelage avec tracteurs Unic P 107 au 1/35, 2 mises en couleurs, un plan au 1/48, fiche technique détaillée et témoignage d’un artilleur du 242e RALD à Stonne.

  • Dossier panoramique : les voitures TSF 1904-1918, par François Vauvillier

Le lecteur sera surpris de découvrir que les toutes premières voitures de TSF de l’armée française étaient hippomobiles et que c’est ainsi qu’elles ont connu, au Maroc en 1908, leur baptème du feu. Mais dès 1909, la mise sur automobile s’impose, d’abord sur châssis Berliet à titre expérimental, puis Delahaye pour les voitures de série (en quatre modèles successifs), sans oublier un gros fourgon Renault longue portée servant au GQG du général Joffre. En 9 pages, 23 photos d'époque et une mise en couleurs du premier modèle Delahaye de série.

  • La 350e CACC, ultime unité sur chars D 2, par Stéphane Bonnaud

Cet article met un point (presque) final à la saga des chars D 2 en service. Forte de douze chars, la malheureuse 350e compagnie autonome, pratiquement inapte au combat, ne parviendra pas à rejoindre le 19e BCC avant l’armistice. Nous suivons son périple à travers la France et la tragique action de guerre d’une de ses sections, le 18 juin 1940 à Millancay, avant d’analyser la question, encore pleine d’inconnu, du versement des chars D 2 survivants à Périgueux en juillet 1940. En 17 pages, 30 photos, 2 profils et vues de face au 1/35 en couleurs, carte.


  • Le Laffly V 15 T ou les secrets de la Licorne, par François Vauvillier

Dans cet article, second volet du « canon de 25 SA 34 et la question automobile », nous suivons la manière dont la cavalerie a réalisé l’équipement des escadrons divisionnaires antichars (EDAC) des DLM et DLC, grâce au très moderne tracteur léger Laffly (et, sous licence, Licorne) V 15 T, ainsi que les solutions variées adoptées pour les groupes de canons des GRDI et GRCA, en particulier le side-car porte-canon et le train rouleur léger FAL. En 9 pages, 19 photos, un profil en couleurs au 1/35 (attelage V 15 T + canon de 25), une mise en couleurs de moto-side Gnôme & Rhône, un plan d’époque au 1/35.


  • Le canon de 65 mm de montagne modèle 1906, par Guy François

Un canon passant « partout où passe l’homme », telle est l’idée directrice de l’artillerie de montagne, qui conduit à la réalisation de divers modèles fragmentables en plusieurs fardeaux transportés à dos de mulets. Dans ce premier article consacré à ce beau sujet, nous abordons le matériel le plus classique de la Grande Guerre en service dans les groupes alpins, et qui vont s’illustrer notamment dans les Vosges et à l’armée d’Orient. En 10 pages, 34 photos, schémas et plans d’époque, fiche technique complète et une vue en couleurs du matériel en batterie.


  • Vers le char léger futur, les AMX 38 et AMX 39, par Stéphane Ferrard

Nous découvrons dans cet article comment les défauts constatés sur les chars légers modèle 1935 Renault et Hotchkiss et les améliorations encore insuffisantes apportées par le FCM 36 ont conduit, en 1937, le bureau d’études du tout jeune AMX à imaginer le « char léger futur ». Deux prototypes sont mis en fabrication mais un seul voit le jour, l’AMX 38. Il devait être suivi par un modèle nettement amélioré, l’AMX 39 à canon de 47 SA 35, qui livre ici tous ses secrets. En 8 pages, 9 photos, 5 plans d’époque, 5 profils en couleurs au 1/35, fiche technique complète.

 

Histoire de guerre, blindés et matériel n°99

Editeur : Histoire et Collections

Collection : GBM

Référence : n°99

Lien vers ole site de l'éditeur : http://blindes-materiel.histoireetcollections.com/

 
Copyright © 2017 France1940. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.