Home News Books GBM n°105
GBM n°105 PDF Print E-mail
Wednesday, 26 June 2013 11:51
There are no translations available.

Le numéro 105 (juillet-septembre 2013) de la revue Histoire de guerre, blindés et matériels est annoncé pour le 1er juillet 2013. Comme d'habitude, que du bon ! Au menu, le 4eme BCC, le 1er RDP, le somua S35, la Winchester dans l'armée française ou encore le portrait du général Doumenc, parmi bien d'autres choses...

 

 

Au sommaire :

Août 1914, le bataillon d’infanterie par Jean-Claude Latour
La suite de cette étude aussi inédite qu'exhaustive, montrant de manière exacte et précise la composition et l’organisation au combat du bataillon d'infanterie (à quatre compagnies) en 1914. S'y trouvent détaillés le rôle de chacun des soldats et cadres composant le petit état-major et les équipages hippomobiles qui y sont affectés : voitures médicales régimentaires et caissons à munitions. En 8 pages, 8 photos et illustrations d’époque, 5 profils de voitures et caissons, et un grand organigramme visuel avec 45 silhouettes dessinées par André Jouineau.


La Winchester dans l'armée française jusqu’en 1918 par Guy François
" Il était une fois sur le front Ouest "... Vous y découvrirez une vision fort insolite : l'héroïne des westerns, la fameuse Winchester 94, entre les mains de nos Poilus, photos à l'appui. En 3 pages, 7 photos et dessins d'époque.


Les maîtres de la chenille : II- La deuxième équipe forge la nouvelle arme par Jean-Pierre Fouché et Jean-François Monginoux
La suite de nos extraordinaires révélations sur la véritable naissance du char d'assaut en France, en tant que machine. Où l'on voit comment le sous-lieutenant Charles Fouché et sa dizaine de territoriaux ont construit en quelques semaines les appareils qui allaient servir de prototypes aux chars Schneider et Saint-Chamond. En 14 pages, 27 photos et documents d'époque et 5 profils au 1/35.


Améliorer le canon de 75 ? par Guy François
En 1917, la merveille de l'atelier de Puteaux, le 75 modèle 1897, a vingt ans. Et il est soudain totalement surclassé, en portée, par le nouveau canon de campagne allemand. De 1917 à l'armistice, les ateliers de l' État et surtout les constructeurs privés vont rivaliser d'ingéniosité pour tenter de donner une seconde jeunesse à " notre 75 ". Une pléïade de matériels inconnus jusqu'à ce jour est révélée dans cet article, y compris dans la fonction antichar. En 10 pages, 25 photos et dessins d'époque, 4 mises en couleurs.

Fantassins et chevaux-vapeur (I - Avant la chenillette) par François Vauvillier
Au lendemain de la Grande Guerre, les prémisses de la motorisation de l'infanterie s'organisent autour d'une nouvelle venue, la chenille souple Kégresse. Un tracteur léger tous terrains, une remorque, cinq hommes à bord, les munitions et les armes lourdes. C'est la Jeep avant la lettre qui se trouve inventée. Mais une orientation nouvelle sera bientôt donnée aux essais.
En 4 pages, 11 photos d'époque et une mise en couleurs.

Doumenc, apôtre du moteur par Max Schiavon
La série des " Portraits de chefs " se poursuit avec un officier qui sera, d'un bout à l'autre de sa carrière, au cœur des sujets que nous affectionnons. Grand organisateur des transports automobiles sous Verdun en 1916, nous le retrouvons dans les années vingt promoteur d'une "division automobile". Enfin, au sommet de sa carrière, il est en mai-juin 1940 major général des armées, formant avec Weygand et Georges une véritable équipe. En 4 pages, 12 photos et documents d'époque.


La division d'infanterie et son quartier général par Eric Denis
Comment la DI, qui est en 1914 une unité organique de corps d'armée, acquiert progressivement son autonomie puis son indépendance, devenant une " grande unité " à part entière. Toute l'organisation de son état-major et du quartier général qui s'y rattache est détaillée dans cet article présentant aussi un vaste panorama des véhicules PC automobiles et installations mobiles de campagne utilisés par les QG. En 8 pages, 17 photos et documents d'époque et une mise en couleurs de camion Renault AGR.


Le 1er RDP dans la bataille du Nord par Érik Barbanson et Sébastien Piffeteau, avec F. Vauvillier
Après la percée allemande dans les Ardennes, les armées du Nord doivent se replier. Une douloureuse période s'ouvre alors pour le 1er régiment de dragons portés. Ponctuée de combats en retraite et de contre-attaques, l'odyssée s'achève à Dunkerque pour tout le matériel mis en œuvre le 10 mai 1940 tandis que les hommes sont évacués. Moins de quinze jours plus tard, le régiment sera reformé mais il ne sera alors plus que l'ombre de lui-même. En 10 pages, 23 photos d'époque, 3 profils en couleurs au 1/35 (AMR 35 et Hotchkiss S 20 TL), détails des insignes peints et une carte en couleurs.


L'ER 53 modèle 1935 du char B par Aimé Salles
En choisissant ce poste émetteur récepteur, d'un modèle unique pour toute la chaîne de transmissions au sein de la compagnie et du bataillon de chars B, le commandement pensait avoir vu juste. En fait, ce matériel se révèlera impropre au service et, quelques mois avant l'attaque allemande, il faudra le changer complètement.
En 7 pages, 14 photos et dessins ou schémas d'époque, 1 organigramme d’époque et 1 profil en couleurs au 1/35 de char B 1.

Le Somua S 35, genèse et production par François Vauvillier
Comment la firme de Saint-Ouen, filiale de Schneider, s'est imposée à la cavalerie comme le fournisseur de son cheval de bataille, voilà ce que développe cet article. Préparez-vous à bondir de surprise en surprise, dans ce récit historique puisé aux archives, qui décortique la question sous un jour complètement inédit, à commencer par les accords Renault-Schneider et par la première tentative de Somua dans le domaine des automitrailleuses de cavalerie type combat (AMC), dès 1932-1933.
En 14 pages, 27 photos d'époque (dont deux mises en couleurs), 4 photos d'une rarissime maquette d'étude en bois d'époque, 3 profils en couleurs au 1/35, tableau complet des immatriculations et détail de la production de 1939-1940.


Le 4e BCC au combat en 1940 (I) par Stéphane Bonnaud et Michel Bureau
Nous retrouvons le bataillon de chars FCM 36 que nous avions laissé dans GBM 98 à la veille des opérations actives. Cette fois, les Allemands ont attaqué. Et, le 14 mai 1940, " ceux du 4e ", prêts à en découdre, assistent, atterrés, au massacre de leurs camarades du 7e BCC sous Sedan. L'ordre d'attaque ne vient pas et, durant presque un mois, de marches en contre-marches ponctuées de combats sporadiques, ils attendront leur heure. Elle viendra.
En 16 pages, 26 photos d'époque, 4 profils (dont un magnifique TRC Renault 36 R encore jamais présenté), détails des bandes tricolores de tourelles et l’organigramme détaillé, en double page, des 45 chars composant le bataillon à la date du 10 mai, avec la liste aussi complète que possible des équipages et des numéros des chars.

 

 

Histoire de guerre, blindés et matériel n°105

Editeur : Histoire et Collections

Collection : GBM

Référence : n°105

Lien vers le site de l'éditeur : http://blindes-materiel.histoireetcollections.com/

Last Updated on Saturday, 21 September 2013 16:22
 
Copyright © 2017 France1940. All Rights Reserved.
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.